mknews

mardi 13
novembre 2018

  

5962 News

1630 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » e-commerce
 
Publié le 19/04/2014

e-commerce

Emailing : le top 5 des pires erreurs des e-marketeurs

Alors que l’email marketing n’a jamais été un vecteur de business aussi puissant, Mailjet revient sur les 5 erreurs à bannir en matière de e-marketing afin d’optimiser le succès de ses campagnes emailing.

1. La légendaire adresse mail « no-reply »
Les adresses « no-reply » ont pour objectif de dissuader le destinataire de répondre au message qui leur a été envoyé. Sur le plan de la relation client, le « noreply@ » est une incohérence puisqu’en cas de question, de remarque ou de problème suite à un email, le bouton de réponse est très souvent sollicité car le plus intuitif.
En échangeant avec vos destinataires, vous établissez une relation de confiance. Vous n’êtes plus une marque aux contours poreux, mais une personne qui répond, conseille, recommande… Alors prenez soin de vos contacts, établissez une relation de confiance et privilégiez l’échange en utilisant de préférence plutôt une adresse « pleasedoreply@ ».

2. Une mauvaise « hygiène » des listes de contacts
Plus de 20% des emails commerciaux légitimes n’atteignent pas leurs destinataires (Source Return Path), bien que ces derniers aient explicitement donné leur accord pour les recevoir. Ce chiffre résulte des politiques strictes des différents fournisseurs d’accès Internet et webmails (Gmail, Yahoo! Mail, Hotmail…) qui, au cours des 20 dernières années, ont accentué leur lutte contre le spam.
Pour ne pas tomber dans cet écueil et toucher un maximum de prospects consentants, la première étape consiste à créer puis entretenir soigneusement votre liste de destinataires. C’est votre bien le plus précieux. Respectez les règles du jeu : une liste ne s’achète pas. Non seulement vous n’obtiendrez jamais un ciblage parfait avec ce genre de procédé mais vous risquez surtout de voir votre réputation mise en cause et votre taux de mise en spam s’envoler.
Assurez « l’hygiène » de vos listes de contacts : vous avez plus intérêt à envoyer vos emails marketing à un petit nombre de personnes très intéressées par ce que vous avez à leur proposer qu’à un large public, mal identifié, avec lequel vous allez avoir très peu d’interactions.
La morale : préférez quelques ambassadeurs à une foule de passants.


3. Les promesses non tenues
Il est très important que vous respectiez les règles que vous avez vous-même fixées avec vos destinataires et adaptiez la « pression commerciale ». S’ils ont signé (par double acceptation) pour une newsletter éditoriale, il faut s’y tenir et ne pas envoyer d’offre commerciale. En cas de changement, demandez leur autorisation. C’est votre réputation qui est en jeu.




 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce