mknews

samedi 24
juin 2017

  
3180 News
1231Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » e-commerce
 
Publié le 24/06/2016

e-commerce

Inefficaces et banales, faut-il arrêter les promotions ou, au contraire, les réinventer ?

En 2015, les articles en promotion ont représenté 18%* du chiffre d’affaires des acteurs de la vente au détail (*Source MarketingPGC). Ce chiffre, considérable, est-il le signe de l’efficacité des promotions ou au contraire de leur généralisation à outrance ?

En 2015, les articles en promotion ont représenté 18%* du chiffre d’affaires des acteurs de la vente au détail (*Source MarketingPGC). Ce chiffre, considérable, est-il le signe de l’efficacité des promotions ou au contraire de leur généralisation à outrance ? Leur sur-utilisation doit nous pousser à questionner leur rentabilité. Celle-ci est difficilement mesurable mais de nombreux facteurs tendent à la minimiser : l’heure est donc au renouvellement des promotions.

Les premiers prix barrés sont apparus aux Etats-Unis sur des marchés saturés de produits de consommation similaires. Les promotions avaient alors un rôle primordial de différenciation et de fidélisation dont l’efficacité était manifeste. Aujourd’hui, il en existe de nombreux genres : les dotations du type « trois pour le prix de deux », les réductions immédiates, les réductions liées aux cartes de fidélité, etc. Si chaque catégorie a ses avantages et ses inconvénients et doit être considérée distinctement, tous ces mécanismes ont pour point commun d’avoir été généralisés au cours des dernières décennies et particulièrement depuis 10 ans avec l’avènement du e-commerce.



 

Toutes les news


 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce