mknews

samedi 22
juillet 2017

  
3496 News
1283Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » e-commerce
 
Publié le 07/04/2017

e-commerce

Un nouveau guide sur le futur Règlement Général Européen sur la Protection des Données

Dolist, expert Data & E-Marketing, et le cabinet Haas Avocats vulgarisent les enjeux du nouveau règlement sur la protection des données ainsi que les nouveaux devoirs des entreprises au travers d’un guide complet et opérationnel.

Bordeaux, le 4 avril 2017 – Face à l’évolution des technologies digitales et aux préocupations des citoyens, la Comission Européenne affiche une volonté forte de responsabilisation des entreprises et d’homogénéisation des pratiques au travers de l’Europe. Le nouveau Règlement Général européen sur la Protection des Données (RGPD) arrive donc prochainement et concerne toutes les organisations étant amenées à collecter, traiter, regrouper et analyser des données personnelles et comportementales.

Responsabiliser toutes les entreprises

Sources d’inquiétudes croissantes côté consommateurs, les technologies numériques permettent aujourd’hui aux entreprises d’aller très loin en matière d’exploitation des données personnelles, quitte à s’avérer parfois abusifs.

Ainsi, à compter de mai 2018, de nouvelles responsabilités incombent à pratiquement toutes les organisations étant amenées à manipuler des données personnelles. Par ailleurs, les sous-traitants, jusque-là peu impliqués, verront également leur responsabilité engagée. Objectifs : protéger les droits des consommateurs à toutes les étapes de la chaîne du traitement de leurs données et leur redonner confiance dans les relations avec les entreprises.

Construire le « capital confiance »

Les contraintes qu’imposent la nouvelle réglementation européenne sont réelles – tout comme les sanctions prévues pour les contrevenants pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires – mais sont également à voir comme une opportunité pour les entreprises de travailler leur « capital confiance », devenu aujourd’hui un enjeu de performances marketing et commerciales.

En effet, la sécurité des données personnelles des individus et les efforts qu’une entreprise déploient et affichent en ce sens sont des atouts pour développer la confiance des consommateurs, que ce soit pour le passage à l’acte d’achat ou le maintien dans le temps la relation avec une société. Une question de réputation et de crédibilité.


 

Toutes les news


 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce