mknews

lundi 22
octobre 2018

  

5846 News

1627 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » m-commerce
 
Publié le 08/11/2013

m-commerce

Les Français ne sont pas encore prêts pour le paiement mobile : une étude Elia Consulting

Une enquête IPSOS pour Elia Consulting révèle que les consommateurs ne sont pas encore prêts à abandonner leur carte bancaire, même s’ils connaissent le principe de cette technologie. Elle souligne également l’absence de clivage lié à l’âge sur cette question : les jeunes ne sont pas plus enclins que les seniors à adopter ce mode de paiement dans l’immédiat.

La carte bancaire a encore de beaux jours devant elle

Si dans l’ensemble les Français connaissent l'existence des portefeuilles numériques mobiles (35% des Français savent précisément ce que c'est et 51% en ont entendu parler sans savoir exactement de quoi il s’agit, moins d’un tiers (31%) sont aujourd’hui prêts à régler directement leurs achats via cette technologie à la place de leur carte bancaire. Et 48% déclarent n’être certainement pas prêts à abandonner totalement la carte bancaire au profit du portefeuille numérique mobile pour leurs achats.

Les banques sont plus légitimes à proposer ces solutions que les acteurs de l'Internet ou les enseignes du Retail

Dans la pratique, les solutions de paiement par mobile doivent impérativement être développées par les banques pour emporter la confiance des Français : 77% des Français se déclarant prêts à régler par mobile seraient incités à adopter le paiement par mobile si cette solution était développée par leur banque. Ils ne sont que 12% à s’intéresser à une solution développée par un acteur majeur d’Internet tel que Google ou Apple, et 11% à être prêts à s’engager avec une solution développée par une enseigne où ils ont l’habitude de faire leurs achats.

Contrairement aux idées reçues, les jeunes sont tout aussi sceptiques que les seniors


L’âge ne se révèle pas être un critère clivant sur cette question : peu de jeunes (31%) comme de seniors (29%) se déclarent prêts à adopter le paiement par mobile. Le clivage est plus visible au niveau des usages et des craintes : les 15-34 ans émettent le plus souvent des doutes sur la sécurisation de leurs données bancaires (ils sont 48% contre 38% des plus de 60 ans) et estiment également que cette technologie encourage le vol de leur téléphone (ils sont 49% contre 38% des plus de 60 ans).


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce