mknews

samedi 21
octobre 2017

  
3964 News
1313Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 26/04/2016

marques

Mettre en place un RSE, oui, mais…

Par Magali Montaigne Consultante Senior - AMOA – Pure Agency / Groupe Jouve

Animer son RSE pour fédérer les collaborateurs

Un autre écueil que rencontrent les projets RSE est souvent lié à une faible utilisation de la plateforme. Ainsi, avant même son lancement, il est recommandé d’identifier des personnes qui pourront jouer le rôle de « community manager » et de donner une impulsion au projet en diffusant du contenu de façon régulière. Pour les préparer à leur futur rôle, une formation sera à envisager.

Pour autant, un utilisateur actif n’est pas nécessairement une personne qui va publier dix contenus par jour et émettre un avis sur l’ensemble des informations mises en ligne. Généralement, l’on observe que 10 à 20 % des utilisateurs sont qualifiés de contributeurs actifs et qu’ils partagent au quotidien une à deux actualités.

S’inspirer de la culture et des habitudes numériques des salariés

Plusieurs études montrent que plus de 44 % de la navigation effectuée au travail concerne des usages privés, dont Linkedin et Facebook. Les deux grands leaders du marché ont ainsi instauré des usages et réflexes qui sont désormais devenus naturels : créer un profil numérique, poster des contenus sous différents formats, commenter des publications, créer des communautés…

En capitalisant sur ces fonctionnalités largement utilisées au quotidien et en les intégrant dans son projet, le RSE se positionnera alors comme un outil user centric* favorisant ainsi une adhésion plus naturelle de l’ensemble des collaborateurs.


 

Toutes les news


 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce