mknews

dimanche 19
novembre 2017

  

4144 News

1329 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 02/11/2016

marques

3 conseils simples aux administrateurs de centres de données pour réduire de 95 % les coût

 

Avis d’expert de Lucie Posada, Sales Manager France chez Curvature

À première vue, il peut être difficile d’envisager que l’administrateur d’un datacenter puisse réaliser de telles économies, sans y laisser son emploi ou sa santé mentale. Après tout, son rôle est de veiller à ce que les équipements réseau, serveurs et systèmes de stockage de son datacenter fonctionnent sans accroc en continu, ce qui implique nécessairement des frais récurrents. C’est en tout cas ce qu’ont toujours affirmé les fabricants d’équipements. Mais une nouvelle génération de services informatiques émerge et change radicalement la donne avec ses tarifs ultra compétitifs et ses garanties de fiabilité. Des dizaines de milliers d’entreprises y ont déjà recours, dont des sociétés du classement Global 1000, du secteur des télécommunications, de la finance ou encore de l’intégration technologique. L’engouement pour ces services est tel que le cabinet Gartner vient de reconnaître officiellement la tierce maintenance (ou Third Party Maintenance - TPM) comme une catégorie à part entière de services informatiques ; il précise qu’elle promet d’incroyables économies à ceux qui sauront en faire bon usage. Voici 3 conseils simples pour les entreprises désireuses de diminuer leurs frais de support et de maintenance au profit d’investissements informatiques rentables, et ce sans la moindre concession.

1. S’inspirer de l’expérience de ses pairs en matière de tierce maintenance :
La tierce maintenance permet aux entreprises de regonfler leur budget annuel et de modifier radicalement leur stratégie d’approvisionnement pour les années à venir. Désormais, une poignée de fournisseurs de premier plan proposent des services de support couvrant toute l’infrastructure à des tarifs défiant toute concurrence. Les solutions sont rigoureusement testées en amont et les taux de panne au déballage sont parmi les plus faibles du marché.

2. Penser aux impacts des pannes d’équipements informatiques non testés en amont, des importants délais de livraison de matériel informatique ou encore des conflits entre les différents prestataires de support qui se rejettent la responsabilité des pannes :
Comme beaucoup de responsables IT le savent, les fabricants ne testent pas leurs équipements avant livraison. Ils partent du principe que le risque zéro de panne et d’insatisfaction client n’existe pas et ne s’inquiètent pas que certains équipements livrés soient retournés pour panne dès le déballage. Les grands prestataires de services de TPM, en revanche, offrent des garanties de service qui leur imposent de tester l’ensemble des équipements qu’ils livrent. Ils peuvent également assurer la maintenance et le support de l’ensemble datacenter : un service complet couvrant tous les systèmes, assuré par un seul expert sous 4 à 24 heures en Europe. Fini les fabricants qui se rejettent la responsabilité des pannes. Le prestataire gère à lui seul l’intégralité des tâches de support de l’infrastructure réseau du client.

Qui plus est, les prestataires de services de TPM se procurent souvent leurs équipements auprès de diverses sources, notamment des intégrateurs de systèmes qui veulent se séparer de matériel acheté pour des clients ayant abandonné ou modifié leur projet en cours de route, ou directement auprès de clients qui cèdent leur matériel d’occasion. Ils sont également nombreux à récupérer contre crédits les équipements informatiques des entreprises qui modernisent leur infrastructure, annulent des projets ou ferment des sites. Cette stratégie d’approvisionnement leur permet de se constituer d’importants stocks de matériel qu’ils peuvent livrer à leurs clients en quelques heures seulement, quand il faut compter 10 à 80 jours avec un fabricant. De plus, tous leurs équipements sont minutieusement contrôlés avant d’être expédiés. Curvature, l’un des leaders du secteur offre même une garantie à vie sur tous ses équipements.

3. Faire le calcul : avant de signer des contrats de maintenance de fabricants pour chacun de ses équipements, prendre contact avec un prestataire de services de TPM pour évaluer les économies réalisables à l’échelle de votre environnement de stockage :
Il faut savoir qu’en moyenne, les offres complètes de maintenance des prestataires de TPM coûtent 50 à 90 % de moins que celles des fabricants et réduisent ainsi considérablement les coûts d’exploitation d’une entreprise. Elles leur permettent également de choisir le niveau du support en fonction de leur budget et de leurs besoins, ainsi que d’étendre le contrat à leurs filiales distantes. Les principaux prestataires de services de TPM se chargent de l’ensemble des opérations de support et de maintenance pour tout le réseau et proposent des indicateurs simples et transparents pour évaluer les économies réalisées et les communiquer en interne.

Pour plus d’informations, consulter :
https://www.curvature.com/fr/blog/gartner-third-party-maintenance-2016#.V_ItI1SLRn4


 

 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce