mknews

mercredi 27
mars 2019

  

6450 News

1649 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 22/11/2018

marques

La France vieillit et innove pour ses aînés : le point à Silver Economy Expo

La littérature, le cinéma, la bande dessinée et la publicité accordent une part grandissante aux seniors*. Ce n’est pas un hasard car notre pays est entré dans le club des pays en voie de vieillissement.

A la différence de la transition écologique qu’il faut susciter (et l’actualité démontre que ce n’est pas chose aisée), la transition démographique, car c’est bien de cela dont il s’agit, s’impose à nous. Et nous devons l’accompagner et relever de nombreux défis. Les « acteurs historiques du vieillissement », publics ou privés et de jeunes entreprises innovantes s’attachent à les relever.

Depuis 2013, Silver Economy Expo contribue à valoriser la filière de l’économie du vieillissement. C’est le rendez-vous annuel pour permettre aux professionnels de découvrir innovations, expérimentations et impacts des solutions matures et ainsi de prendre les meilleures décisions.


La France vieillit. Et cela ne fait que commencer.

13 millions de français, soit 20 % de la population, sont aujourd’hui âgés de plus de 65 ans. En 2060, ils seront 19 millions (soit 26 %).
En 10 ans, les femmes ont gagné 1 an d'espérance de vie (85,4 ans en 2017) et les hommes 2,1 ans (79,5 ans en 2017). L’espérance de vie en bonne santé est restée stable pour les hommes (62,6 ans en 2017) et s’est améliorée pour les femmes, depuis 2012 (64,9 ans en 2017).
Quant au « club » des …. centenaires, il compte 21 000 « membres » aujourd’hui (soit 20 fois plus qu’en 1970 et 12 fois moins qu’en 2070 ).


Les défis de la transition démographique sont considérables.

Ils sont à la fois d’ordre humain (prise en compte de la personne âgée et de son bien vieillir) et économiques :
- allonger la durée de vie en bonne santé.
- financer la dépendance.
- attirer, former et fidéliser des salariés pour prendre en charge les seniors fragiles et dépendants à domicile, en résidences ou en EHPAD .
- rendre accessible les nouvelles technologies.
- accroitre la prévention grâce à l’alliance du « care » et du « Big Data ».
- favoriser la diffusion des produits et services dédiés aux seniors.


La France innove pour ses aînés…

Pour relever ces défis, les innovations se multiplient.

Des acteurs historiques (publics comme la CNAV ou privés comme Legrand, Groupama, Saint Gobain), des acteurs récents (Bluelinea), des start-up (Courseur, Famileo, Télégrafik…), des distributeurs (cf. le test à Flers dans l’Orne, de magasin dédié aux seniors avec l’enseigne « Bien chez moi ») se mobilisent pour concevoir, produire et diffuser des innovations qui favorisent la prévention et le mieux vieillir que l’on soit en bonne santé, fragile ou dépendant.

L’innovation s’organise dans la filière autour de France Silver Eco, missionnée par Agnès Buzyn pour coordonner la filière, de clusters (Silver Valley, Silver Côte d’Azur, Limoges French Tech, Métropole de Toulon, TechSap Ouest…) ou de syndicats professionnels (Synapse).


…qui sont de plus en ouverts à l’innovation technologique.

93% des seniors considèrent que les nouvelles technologies (surveillance à domicile, aide à la mobilité ou à l’observance médicale) peuvent permettre de faciliter le quotidien des personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives.


Et le « nerf de la guerre » ?

Financer la dépendance, l’adaptation des logements, l’intégration des nouvelles technologies dans la vie quotidienne des seniors et de leurs aidants au sens large reste une question ouverte. Rappelons à titre d’exemple que pour un résident, le coût médian d’un EHPAD (prix hébergement et tarif dépendance) en 2016 en France est de 1 949 euros par mois et tous régimes confondus, le montant mensuel moyen des retraités qui perçoivent une pension de droit direct est de 1 376 euros .

« Dans ce domaine aussi, il va falloir innover. Par exemple pour aider les seniors qui le souhaitent, à transformer leur patrimoine immobilier en liquidités et solutions de financement. S’il est un domaine où les prévisions sont infaillibles, c’est bien la démographie. Les questions de financement des retraites et de la dépendance sont posées depuis des décennies. Mais elles n’ont jamais été réglées » précise Alain Bosetti, Président de Silver Economy Expo.




 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce