mknews

mercredi 19
décembre 2018

  

6110 News

1638 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 06/12/2018

marques

Baromètre consommateurs 62 % des Français achètent des produits de gammes végétales

Dans le cadre de sa mission de valorisation des protéines végétales auprès du grand public, le Groupe d’Etude et de Promotion des Protéines Végétales (GEPV) réalise tous les deux ans un baromètre consommateurs. Retour sur les principaux résultats de cette enquête.

Un contexte toujours favorable à la consommation de protéines végétales 


- Les Français sont attentifs à leur alimentation et aux produits qu’ils achètent
Soucieux de manger « varié et équilibré », ils sont 29 % à souhaiter réduire leur consommation de viande, pour des raisons de santé (60 %) et environnementales (51 %). Dans la sélection des produits qu’ils achètent, le prix constitue toujours le premier élément auquel ils prêtent attention. La liste d’ingrédients s’avère aussi importante, ainsi que le goût, l’authenticité et l’origine géographique.  
 
- Les Français sont de plus en plus avertis en matière d’alimentation et ont notamment une meilleure connaissance des sources de protéines. En témoigne leur connaissance du lupin qui progresse d'année en année : alors que 65 % des Français ne connaissaient pas cet ingrédient en 2011, ils ne sont plus que 39 % en 2018.
La connaissance sur le taux de protéines des produits évolue également : la majorité des personnes interrogées jugent qu'un produit est riche en protéines dès lors qu'il en contient plus de 15 %. Quand on demande aux Français les trois produits qui en contiennent le plus, la viande, les œufs et le poisson arrivent en tête. Les légumineuses, au pied du podium, gagnent du terrain (34 % les citent, contre 31 % en 2016 et seulement 16 % en 2011). Plus précisément, ce sont les lentilles, suivies du soja, puis des haricots secs et des fèves, qui sont considérées comme des aliments riches en protéines.

Une image positive à consolider 

- La majorité des Français continue d’être convaincue que les protéines végétales sont bonnes pour la santé (88 %), complémentaires des protéines animales (77 %), bonnes pour l'environnement (76 %), naturelles (68 %) et synonymes de qualité (65 %).
- Elles bénéficient même d'une meilleure image que les protéines animales d'un point de vue nutritionnel. Cela pourrait expliquer que la moitié des personnes interrogées se disent prêtes à payer jusqu'à 10 % de plus pour qu'un produit contienne des protéines végétales. D’autre part, 20 % déclarent consommer des produits enrichis en protéines et évoquent en raison principale le fait qu’ils sont plus énergisants et mieux adaptés à la pratique sportive.
- Les protéines animales restent néanmoins les préférées des Français par habitude de consommation et par goût. En comparaison, les protéines végétales voient leur image en termes de goût reculer.
C'est d'ailleurs la principale raison de non achat d'alternatives végétales aux protéines animales, suivie de près par l'habitude de consommation.


 


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce