mknews

dimanche 7
juin 2020

  

6226 News

1659 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 04/05/2020

marques

Comment le COVID-19 va changer durablement les attentes et les envies des Français

Fidme a sondé plus de 5.600 utilisateurs actifs de son application mobile, sur la période 08/04/2020 au 13/04/2020, afin de mieux comprendre dans quelles mesures le confinement a changé leurs habitudes de consommation et comment ils envisagent leur quotidien après.

Les circuits privilégiés pour les courses alimentaires 24% des répondants optent pour drive et la livraison pour leurs courses et 11% d’entre eux comptent continuer après le confinement. Ils sont 39 % à privilégier les PETITS COMMERCES pour leurs courses alimentaires, 9% comptant poursuivre cette démarche après le confinement. Enfin 36 % préfèrent s’approvisionner en CIRCUITS COURTS pour les produits frais (14% comptant continueront par la suite). 9% des consommateurs privilégient plus qu’avant les MAGASINS BIO et cela deviendra une habitude pour 2% d’entre eux. Quant à la livraison de repas à domicile, elle chute fortement. 81% ne se font plus livrer de repas à domicile privilégiant le « fait maison » contre 2% d’aficionados encore plus consommateurs de repas prêts à consommer qu’auparavant. De nouvelles habitudes et organisation pour leurs achats. Les achats sont plus organisés qu’avant la crise, 73% des personnes interrogées regroupent leurs achats et font donc leurs courses moins souvent et 57% des consommateurs préparent/planifient plus qu’avant leurs courses avec soin. Cette habitude devrait se pérenniser après le confinement pour 34% d’entre eux. La réduction du niveau de vie engendre deux habitudes notables : 20% des répondants recherchent, plus qu’avant, les promotions, offres, ou coupons pour faire plus d’économies (16% comptent continuer après le confinement) et 21% comparent les prix avant ou pendant leurs courses (15% comptent continuer après le confinement). Leurs attentes pour la suite ? Cette crise sanitaire amène chacun à repenser son mode de consommation de chacun, et met aussi en lumière de nouvelles pratiques qui devraient s’inscrire dans le temps. • 40% d’entre eux souhaitent consommer plus local • 27% envisagent réduire l'impact sur l’environnement de leur consommation • 23% souhaitent consommer de façon plus raisonnée • 18% veulent manger plus sain, plus Bio, de saison, sans additifs et éviter produits transformés • 15% vont continuer à faire leurs courses dans les commerces de proximité • 9% continueront à consommer plus solidaire, plus équitable • 9% privilégieront l’achat d'occasion


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce