mknews

mardi 11
août 2020

  

6322 News

1661 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 28/07/2020

marques

Êtes-vous le candidat idéal ? par AssessFirst

Le candidat idéal n’existe pas ? C’est faux ! Quiconque recrute a en tête le profil de la personne qu’il rêverait d’avoir en face en entretien. Si vous cherchez à accéder au job de vos rêves, il est bon de vous poser la question : êtes-vous un candidat idéal ?

ERREUR N°1 DES CANDIDATS : CHERCHER À ÊTRE LE CANDIDAT IDÉAL
On n’est pas le bon candidat en soi, on est le bon candidat pour un job en particulier. C’est ce qu’il faut être capable d’identifier. En cherchant à se donner une bonne image générale, la meilleure chose qui puisse arriver c’est d’être moyen partout !

Ce qu’on voit sur 80% des CV ou les lettres de motivations, ce sont les personnes qui se décrivent comme « ouvertes », « adaptables », « organisées », qui « travaillent en équipe »… vous pensiez que cocher les qualités les plus stéréotypées vous ferait remarquer ? C’est raté.

Cette tendance a conduit à avoir des candidatures aseptisées, sans saveur, uniformisées…En fait, tout le monde cherche à renvoyer la même image du bon collaborateur, mais personne ne se reconnait vraiment là-dedans. Du coup, cette tendance a aussi conduit à donner le conseil le plus mal interprété de l’histoire du recrutement : « démarquez-vous ! »

ERREUR N°2 : CHERCHER À SE DÉMARQUER… AVEC ORIGINALITÉ
Il faut savoir faire la différence, mettre en avant pourquoi le recruteur qui lit votre CV devrait absolument vous rencontrer. Le problème, c’est que les candidats s’en tiennent à la volonté de se démarquer, et ne se demandent pas quelle manière serait la plus appropriée. C’est la course à l’originalité.

Certes, quand on sait que notre CV arrive dans une pile qui en compte déjà plusieurs dizaines/centaines, on a tendance à vouloir taper dans l’œil du recruteur. On a tout vu sur le sujet : CV vidéo, CV carte à gratter, CV tablette de chocolat, CV tweet, CV affiche…vous pensiez que votre originalité vous ferait sortir du lot ? C’est (souvent) raté.

Excusez la métaphore moyenne, mais on ne récupère pas un plat qui n’a pas de goût en le bourrant de sel. Retravaillez les ingrédients.

VOUS VOULEZ ÊTRE LE/LA CANDIDAT(E) IDÉAL(E) ? REPENSEZ PLUTÔT VOTRE APPROCHE DANS CE SENS :
1. Assurez-vous d’être aligné avec les pré-requis de l’annonce.
2. Identifiez vos atouts personnels pour la fonction
3. Prouvez que vous êtes la personne idéale pour aujourd’hui… et aussi sur le long terme !

Comme vous le constatez, il n’y a pas de qualités universelles à démontrer, elles sont contextualisées à votre projet.

QUALITÉ #1 : IL EST ALIGNÉ AVEC LES PRÉ-REQUIS
C’est la base, car sans ça, rien ne sert d’aller plus loin. Il y a un moyen simple de le valider : l’annonce recrutement est souvent assez explicite sur le sujet. Ce qu’il faut faire, c’est la passer en revu comme un cahier des charges. Sortez de votre condition de candidat, et demandez-vous ce à quoi fait référence le recruteur quand il attend de maîtriser telles compétences, d’avoir déjà telles expériences…

Peut-être que pour vous cette question est claire, mais si on ne vous propose pas d’entretien, c’est que ça ne l’est pas pour les recruteurs. Demandez à une personne extérieure de lire votre CV et si elle retrouve les attentes d’une annonce d’emploi à laquelle vous souhaitez postuler.

Que faire si votre CV n’est pas aligné avec les pré-requis du poste ? Pragmatiquement, 3 options s’offrent à vous :
• La préférable : Revoir la présentation de vos expériences et compétences pour que l’alignement de votre candidature saute aux yeux.
• La réaliste : Revoir votre recherche de poste en fonction de votre profil.
• La polémique : « Maquiller » votre CV pour passer le cap de la pré-sélection.
Chose à savoir : le tri de CV est de plus en plus automatisé et confié à des algorithmes (par analyse de mots clés). Par conséquent, il est essentiel de coller un maximum à cette règle, jusqu’à employer sur votre CV les termes mot pour mot de l’annonce.

À ce stade, vous capitalisez sur ce que vous avez et vous travaillez simplement à le présenter de façon adéquate. Cette qualité est la clé pour vous offrir une place en entretien.

QUALITÉ #2 : IL EST, DE PAR SA PERSONNALITÉ, LA PERSONNE DE LA SITUATION
Si la qualité #1 peut vous conduire à l’entretien, elle ne vous fera pas recruter. Vous devez montrer que vous allez prendre en main le job comme personne. Et pour ça, il faut vous connaitre. Qu’est-ce qui est à l’origine de votre façon unique de faire ce job ?
• Vos études : rarement, les autres ont fait les mêmes.
• Vos expériences : pas si vous en avez plus de 3 ans, passé ce stade ce n’est pas ce facteur qui impacte votre façon de faire.
• Votre personnalité : définitivement ! Elle est unique, et elle conditionne la façon dont vous abordez vos relations, votre rapport au travail, et votre gestion émotionnelle.
Si vous n’avez pas encore identifié les traits de personnalité qui vous distinguent de 98% de la population, passez ces questionnaires pour le savoir :
Ce sont ceux qu’AssessFirst développe, et que vous serez amené à compléter si vous postulez dans des entreprises comme AXA, CHANEL, ETAM, BHV, SMCP, ASO …


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce