mknews

lundi 20
septembre 2021

  

6652 News

1669 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » marques
 
Publié le 30/07/2021

marques

Etat des lieux du recrutement interne en 2021 par SmartRecruiters

SmartRecruiters, spécialiste du recrutement, annonce la publication de son premier rapport « Etat des lieux du recrutement interne ». Pour cela SmartRecruiters a mené une étude internationale auprès de l’ensemble des professionnels RH et de l’acquisition des talents dans 14 pays.

Dans un contexte de reprise des recrutements post-pandémie où de nombreux employeurs peinent à recruter ou fidéliser des talents, cette étude constate l'ouverture des stratégies d’acquisition des talents aux employés déjà présents dans les entreprises.

Les responsables de la gestion des talents manifestent un nouvel intérêt pour les initiatives de mobilité des talents et envisagent de privilégier le recrutement interne dans un contexte actuel tendu de la course aux talents.
Certes la mobilité interne est depuis longtemps l’un des principaux viviers de recrutement, mais la dernière étude de SmartRecruiters démontre que de nombreux employeurs peinent à appliquer et généraliser des programmes de recrutement interne.
« La pandémie a obligé les entreprises à repenser leur vision du recrutement », déclare Jérôme Ternyck, fondateur et CEO de SmartRecruiters. « Les employeurs commencent à réaliser qu’il est fort probable que leur nouvelle recrue soit déjà dans les rangs. Nos données soulignent l’impact fort de la mobilité interne sur la réussite du recrutement (Hiring Success). Si vous négligez de proposer des évolutions de carrière attractives à vos salariés, vos concurrents le feront. »

L’édition 2021 du rapport sur l’Etat des lieux du recrutement interne s'appuie sur des efforts de recherche, l'analyse d'experts et les insights de centaines de responsables de l’acquisition des talents en entreprise partout dans le monde. Ce, afin de dégager des tendances et de recommander les meilleures pratiques de recrutement interne et de mobilité des talents à adopter.

Voici les principales conclusions du rapport :

• La plupart des entreprises n’a pas de stratégie formelle de recrutement interne. Malgré la concurrence féroce dans la course aux meilleurs talents, plus de 2 sondés sur 5 n’ont toujours pas élaboré, ni mis en œuvre de véritable stratégie de recrutement interne. Alors que la plupart des employeurs ont l’intention d’augmenter leurs budgets d’acquisition des talents en 2021, il ressort que moins de 10% de toutes les entreprises interrogées ont effectivement alloué des ressources ou financé des programmes de recrutement, et moins de 2% prévoient d’accroître le financement de la mobilité des talents au sein de leur organisation de recrutement au cours des 12 prochains mois.

• Recrutement interne et rétention des talents sont indissociables.
L’étude de SmartRecruiters tend à démontrer que 75% des employés ayant été promus resteront dans l’entreprise au moins trois ans. C’est le cas pour 62% des salariés mutés latéralement. La simple permutation ou modification des rôles et responsabilités d’un employé, sans nécessairement de promotion, ni même de modification de l’intitulé du poste, augmente de plus de 20% la probabilité de fidéliser les éléments à haut potentiel ou les plus performants.

• Le recrutement interne est clairement avantageux.
Alors que moins de 5% de toutes les dépenses de recrutement vont au recrutement interne, la mobilité représente 40% environ de toutes les embauches. De plus, une entreprise économise en moyenne plus de 5 000 euros par embauche en préférant un salarié connu au recrutement d’un candidat externe.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce