mknews

samedi 26
mai 2018

  

5202 News

1389 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » md-vad
 
Publié le 03/02/2014

md-vad

Le vélo : une manne financière insoupçonnée ?

Selon une récente étude , le vélo pourrait permettre d’économiser une somme considérable au pays si les Français le pratiquaient plus régulièrement. Et cela ne serait pas le seul gain : moins de nuisances, moins de pollution, du bonheur pour tous en somme !

Le vélo : une pratique utile pour la société

La voiture est encore largement préférée à la petite reine par nos concitoyens pour les trajets quotidiens. Pourtant, ce n’est pas un secret, c’est un moyen à la fois coûteux (27 centimes le kilomètre pour les trajets courts selon une étude de la Fédération nationale des Associations des Usagers de transports), nuisible à notre environnement mais aussi à notre santé.
Quand à l’usage du vélo, celui renfermerait de nombreux avantages, parfois méconnus, qui devraient nous inciter à le pratiquer plus souvent. Ainsi, selon l’étude de la Coordination Interministérielle pour le Développement de l’Usage du Vélo, réalisé en décembre 2013, qui analyse sur un trajet de 3.5 kilomètres les effets collectifs (sécurité routière, pollution, nuisances) et individuels (santé, etc.) de l’usage du vélo.
Et les conclusions sont là ! Si la part modale du vélo passait à 3.6% (contre 2.4 actuellement), 145 décès seraient directement évités. Mais l’étude va plus loin et en incluant la baisse du nombre d’affections longue durée (diabète de type 2, maladies coronariennes, cancer du sein…) et donc d’hospitalisations mais aussi les 7 000 tonnes de CO2 et 1 000 kg de particules fines évitées et la réduction des nuisances sonores, le bilan économique s’avère plus que positif : entre 151 à 188 millions de bénéfices nets !



 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce