www.marketingNews.fr
11/08/2022
logo_mknews

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

md-vad

Prévenir les goulets d'étranglement en matière de liquidités

Dans son nouveau rapport sur la migration SEPA, la BCE met en garde contre les risques de migration tardive vers le nouveau système de paiement SEPA. À en croire les médias, cette migration vers la nouvelle norme européenne se déroule, jusqu'ici, au ralenti. De nombreuses entreprises comptent, par exemple, adapter leurs systèmes au cours des mois à venir seulement, certaines même à la dernière minute. Toutefois, cette attitude accroît le risque de pannes techniques et de goulets d'étranglement en matière de liquidités, ce qui serait susceptible d'entraîner des répercussions sur les transactions financières.

L'expert en gestion des données, Holger Stelz au sein d’Uniserv, explique les problèmes auxquels les entreprises vont se trouver confrontées et ce qui constitue désormais, pour elles, les principaux enjeux :
« La saisie correcte des nouvelles données bancaires et les migrations inhérentes du point de vue informatique représentent un investissement en termes de temps et d'argent. Un récent rapport SAP de Steria, élaboré en collaboration avec Edgar, Dunn & Company*, indique que la migration d'une petite compagnie d'assurances, par exemple, nécessite entre 1 000 et 5 000 jours homme. Pour les compagnies plus importantes comptant plusieurs sites, l'effort requis atteint vite 25 000 jours homme. »
« Outre les investissements nécessaires en termes de personnel, l'acquisition des données bancaires mises en conformité représente déjà un véritable défi : les
nouvelles données clients parviennent en effet de différentes façons dans les bases de données : elles peuvent être saisies par les clients eux-mêmes via le Web, par les salariés d'un service externe, par un centre d'appels ou par des prestataires externes. La plupart du temps toutefois, ces données sont saisies de façon incomplète ou erronée. Des erreurs d'orthographe, de lecture, de compréhension ou de frappe alimentent ainsi les bases de données sans faire l'objet d'aucune vérification. Et, la moindre inversion de chiffres entraîne des pertes financières, car non seulement les virements qui n'aboutissent pas génèrent des frais supplémentaires, mais ils se répercutent également de façon négative sur les relations avec les clients et les fournisseurs. »

« Compte-tenu de l'urgence, des investissements requis en termes de personnel et du risque d'erreur associés à l'ensemble du processus de migration, le contrôle de plausibilité constitue une aide précieuse sur le chemin de la préparation au SEPA. Il offre aux entreprises un moyen de vérification facile, pratique et fiable quant à l’exactitude des coordonnées bancaires de leurs clients et partenaires et leur permet d'éviter les pénalités appliquées aux transactions comportant des coordonnées bancaires erronées, l'insatisfaction de leurs clients ou le désarroi de leurs fournisseurs en cas d'impayés. En outre, il constitue un moyen de lutter contre les tentatives de fraude recourant à de faux enregistrements ou à la saisie de données bancaires volontairement erronées. »
bank.International : la solution pour une phase de transition réussie bank.International est en mesure de traiter aussi bien les données bancaires au
format classique (code bancaire et numéro de compte) que celles au format SEPA.
L'avantage de la solution bank.International est qu'elle s'intègre en toute transparence aux applications concernées. Axée sur la pratique, elle réalise le
traitement des enregistrements individuels que ce soit en mode « On Premise »
(licence classique sur site) parfaitement intégré à l'environnement système existant ou en mode SaaS (logiciel en tant que service), disponible directement dans le cloud et elle convertit les données de compte très simplement en BIC et IBAN au format SEPA. Pour obtenir plus d'informations à ce sujet et consulter le rapport Steria, consultez la page http://www.uniserv.com/fr/news-data-quality/news2013/aktuelles_0020.php
*Rapport Steria : « SEPA: les entreprises européennes sont-elles prêtes pour la transformation ? »

Uniserv est le plus grand fournisseur spécialisé de solutions de qualité des données en Europe et propose une gamme de logiciels ayant des applications au niveau international, ainsi que des services de gestion des données. La gestion des données combine assurance qualité et
intégration des données. Avec ses solutions, Uniserv accompagne ses clients dans leurs initiatives de gestion de la qualité des données et leurs projets de stockage, de migration et de gestion des données de référence notamment dans les domaines suivants : CRM, ebusiness,
marketing direct et de base de données, applications d’intégration des données clients (CDI) et de gestion des données de référence (MDM), stockage de données ou encore Business Intelligence. Avec plusieurs milliers d’installations réparties dans le monde, Uniserv répond aux attentes d’une solution globale pour toutes les données commerciales et client, tout au long de leur cycle de vie. Employant plus de 110 collaborateurs, à son siège à
Pforzheim ainsi que dans sa filiale française à Paris, Uniserv compte parmi ses clients de nombreuses entreprises internationales prestigieuses, issues de divers secteurs, telles qu’Allianz, Amazon, Dell, Deutsche Bank, eBay, Edeka, E.ON, France Telecom, Lufthansa, Otto, Siemens,
Time Warner, TUI, Volkswagen et bien d’autres encore. Plus d’informations sur www.uniserv.com.

Stéphanie cabos - 01 44 90 90 54 - stephanie.cabos@uniserv.com