www.marketingNews.fr
19/09/2019
logo_mknews

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

marques

Alternance post-bac: Cherchez l'entreprise le plus tôt possible par Tonavenir.net

L'alternance post-bac gagne à être revalorisée. En dépit des a priori, l'alternance est une voie d'épanouissement pour les jeunes souhaitant passer à l'action, également pour les cursus post-bac. Pour le réseau de conseillers en orientation scolaire spécialisée Tonavenir.net, l'alternance offre aux bons éléments sachant jongler entre études et apprentissage en entreprise, la possibilité de mettre

Interview avec Sophie-Laborde-Balen, fondatrice TonAvenir.net. Créé en 2009, c'est le premier réseau spécialisé exclusivement dans le conseil en orientation scolaire personnalisée pour adolescents.

En mars dernier le gouvernement a annoncé 500 nouvelles formations professionnelles et les candidats aux présidentielles en font mention dans leur programme : effet de mode ou réelle nécessité ?

De notre point de vue, il y a vraiment besoin de mettre à jour certains métiers post-CAP et bac pro, bien souvent « boudés »... Les préjugés ont la vie dure et l'engouement pour les formations en alternance reste timide même pour les études post-bac comme celles d'ingénieur, de commerce, d'informatique, de ressources humaines ou de culture qui offrent pourtant de belles solutions d'orientation. Bien souvent, ce sont les parents qui mettent les barrières, vers le haut ou vers le bas d'ailleurs, en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle et de leur propre parcours. Je me souviens d'un père paniqué à l'idée que son fils fasse un bac pro, et d'un autre « bridant » son enfant au maximum à un BTS, comme lui l'avait fait... Avec notre réseau de conseil en orientation scolaire personnalisée nous sommes là, entre autres, pour faire prendre conscience de ces limites et éventuellement de les lever dans l'intérêt de l'épanouissement professionnel du jeune. Au final, c'est lui qui doit être au centre de ses choix.

L'alternance convient-elle à tous ? Y-a-t-il un profil « idéal » ?

Ce sont avant tout des adolescents courageux, extrêmement motivés de passer à l'action et de mettre en pratique ce qu'ils apprennent. Souvent ils ont bien réfléchi à leur projet. Idéalement ils acceptent de devenir salariés, font preuve de maturité et ont un dossier scolaire correct. Les bons éléments sont ici à leur place car ils doivent être capables de mener de front leurs études tout en étant la moitié du temps chez l'employeur.

Que conseillez-vous aux jeunes qui souhaitent choisir l'alternance ?

En général, ceux qui songent à l'alternance se sont bien renseignés. Mais il peut aussi arriver qu'ils aient besoin qu'on les guide. Les conseillères et conseillers les aidons à trouver leur voie. En fonction de leurs desiderata et de leurs bulletins nous leur proposons des filières. Si l'alternance y est possible, nous leur recommandons alors de rechercher au plus vite une entreprise pour leur contrat d'apprentissage pour commencer dès le mois de septembre leurs cours et le travail dans l'entreprise. En effet, les formations acceptent très vite les élèves ayant signé avec un employeur. Depuis cette année, APB permet de mener parallèlement deux listes qui ne se concurrencent pas : une pour la formation initiale, une pour l'alternance. Si le jeune ne trouve pas d'entreprise, il pourra tout de même voir son vœu en formation initiale accepté. Donc, n'hésitez-pas à faire des vœux pour l'alternance !

Nous aiguillons les lycéens sur la recherche d'entreprise avec des conseils de base car ils n'ont souvent aucune idée de la démarche. Nombreux sont ceux qui veulent s'orienter vers l'alternance sur APB et qui n'ont pas conscience qu'il leur faudra trouver eux-mêmes un employeur au plus vite et qu'ils auront un statut de salarié - avec cinq semaines de congés. Là-aussi, nous les sensibilisons sur ces choix et vérifions leur maturité avant qu'ils s'engagent sur ce parcours.

Comment favoriser l'alternance ? Quels freins lever ?

Faciliter la recherche d'un employeur et rapprocher les entreprises des établissements scolaires serait d'une grande aide pour les lycéens. En effet, il existe des « banques » de mise en contact écoles-entreprises, mais pour les premières années d'études, par exemple, il est déjà trop tard : il leur faut trouver un employeur en amont. Pour l'instant rien n'est fait dans ce sens. Par ailleurs, communiquer sur les avantages de l'alternance pour les jeunes et les entreprises permettrait de développer ce types d'études : les a priori négatifs pouvant exister sur l'apprentissage post-bac sont très vite balayés par les compétences des étudiants tout de suite opérationnels - par rapport à leurs camarades sortis des écoles. Les entreprises employant des apprentis s'en rendent très vite compte.

Au sujet de Tonavenir.net : depuis 2009, premier réseau spécialisé exclusivement dans le conseil en orientation scolaire personnalisée Dans 25 villes de France les conseillères et conseillers Tonavenir.net accompagnent l'adolescent et sa famille dans la construction d'un projet d'avenir cohérent, de la classe de 3e au niveau Master Déjà un métier en tête ? Aucune idée ? Besoin d'aide dans le choix d'une formation ? Dans tous les cas de figure, les jeunes gagnent à recevoir des conseils en orientation et à profiter de connaissances pointues sur les filières : Tonavenir.net accompagne les familles de collégiens, lycéens ou étudiants dans c

Si vous souhaitez contacter directement Sophie Laborde-Balen - 06 11 68 38 34 - SLB@tonavenir.net
Service presse: Veronique Chassain - 06 22 41 24 82 - veronique.chassain@socapitale.fr