mknews

vendredi 17
août 2018

  

5558 News

1617 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 03/05/2013

tribune

Le téléphone portable : clé de l’autopartage du futur

Louer un véhicule, ouvrir ses portières et le démarrer grâce à son téléphone portable : c’est possible ! Continental met sa technologie Near Field Communication au service du Carsharing de demain. Un test a été réalisé avec succès sur une flotte de véhicules dans le cadre du projet Autopartage@Toulouse, retenu par l’Etat lors de l’appel à projet IPER-SMCS lancé en Avril 2010.

Toulouse, le 24 octobre 2012. Les agglomérations poursuivent leur expansion, les rues sont toujours plus encombrées et des solutions alternatives à la voiture individuelle sont recherchées un peu partout. Dans ce contexte, des projets d’Autopartage (Carsharing) se multiplient à travers le monde, visant à réduire le trafic routier, tout en offrant de nouveaux débouchés aux constructeurs automobiles. Partenaire de ces derniers et comptant parmi les premiers équipementiers mondiaux, Continental encourage cette tendance et contribue à son développement grâce à une solution innovante, issue de sa technologie. Son principe : une clé numérique de véhicule, intégrée dans un téléphone portable classique, ainsi qu’un logiciel utilitaire dédié, spécialement conçu pour la téléphonie mobile, qui pourrait bientôt révolutionner la location de véhicules courte durée. Continental vise ainsi à améliorer les coûts, simplifier et sécuriser la location de voitures pour de courtes durées. Comparativement aux premières générations, la nouvelle clé numérique de Continental est nettement moins chère, elle est également plus simple d’utilisation et dispose d’une sécurité renforcée. Un premier test réalisé à Toulouse a démontré son fonctionnement. Une technologie d’avant-garde pour plus de simplicité, de sécurité et de flexibilité La clé virtuelle allie une technologie de communication et une application pour téléphone portable dont le bénéfice immédiat, pour l’utilisateur, est la flexibilité. Grâce à elle, il est en mesure de louer un véhicule n’importe où, n’importe quand. En l’espace de quelques secondes, les données de la clé sont tout simplement téléchargées sur son téléphone portable. La remise classique de la clé par le loueur disparaît ; il est donc en mesure de profiter d’une voiture réservée en ligne et partir directement. Le cœur du système d’Autopartage de Continental repose dans la clé numérique qui échange ses données avec le véhicule par le biais du Near Field Communication (NFC - communication à courte distance). La technologie développée par Continental envoie, pour ce faire, avant chacune des utilisations de véhicule une identification sécurisée sur le portable qui est enregistrée sur la carte SIM. Elle contient les autorisations d’accès du véhicule correspondant. Via la technologie NFC, le téléphone portable transmet les données (authentification, données véhicule et données de diagnostic ainsi que profil utilisateur) au moyen d’un émetteur dans le téléphone sur une distance de quelques centimètres à un lecteur NFC, logé dans les portes des véhicules, par exemple. Un autre récepteur à l’intérieur du véhicule vérifie la clé virtuelle au moment du démarrage. Une application qui simplifie le partage des voitures Une application spéciale pour les mobiles rend possible la réservation spontanée d’un véhicule en location de courte durée. Le logiciel utilitaire permet à l’utilisateur de trouver les emplacements des véhicules dans la ville, d’en sélectionner un et de le réserver. Le mobile prend ensuite en charge la navigation jusqu’à l’endroit où est garée la voiture. Par la suite, la location est encore plus simple : dès que l’on place le téléphone portable près d’une voiture, une clé automatique est générée automatiquement sur le serveur, après vérification de la disponibilité du véhicule, et transmise au mobile. Dans la voiture, la clé numérique déverrouille le véhicule et l’application demande encore, selon la programmation, quelques données de référence sur l’état du véhicule et se transforme ensuite en GPS.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce