mknews

vendredi 21
juillet 2017

  
3496 News
1283Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 11/07/2017

tribune

Analyse Marin Software sur la publicité digitale 2017 Search, Social, Display et Mobile

Basé sur un sondage auprès de plus de 500 marketeurs digitaux, ce rapport analyse le paysage de la publicité digitale, les tendances marquantes pour le futur et les challenges à venir.

Marin Software Incorporated (NYSE : MRIN), le leader des fournisseurs de logiciels de marketing cross-canal, multi-supports, pour les annonceurs et les agences, publie aujourd'hui son rapport sur la publicité digitale 2017. Un rapport qui présente un panorama complet des forces et recommandations Search, Social, Display et Mobile. Le rapport est téléchargeable gratuitement via ce lien.

2016 a été une année riche en rebondissements pour l’industrie de la publicité. Les annonceurs ont du faire face aux changements opérés par les éditeurs et les réseaux sociaux. Beaucoup ont du revoir leur stratégie publicitaire et leurs investissements pour répondre aux attentes des consommateurs. Voici les principaux résultats des recherches.

Premier chiffre à retenir : 70% des leaders marketing réalisent des publicités sur le Search et le Social. Cette tendance ne fait que s’accentuer au fil des années, rendant ces deux canaux indispensables pour les annonceurs.

1 / Etat des lieux du Search – Google toujours roi et un manque de budget et d’expertise dénoncés

Les annonceurs dénoncent un manque de budget (pour 41% des répondants) et d’expertise (pour 23%) de la part des directions pour investir dans le Paid Social et le Paid Search sur les ordinateurs. En ce qui concerne le Paid Social, 28% des annonceurs mettent en avant le manque de budget et 23% le manque d’expertise.

Dupliquer les campagnes sur les différents éditeurs du Search comme Google et Bing est un des défis les plus importants selon les annonceurs. Ceux-ci expérimentent la même difficulté pour les plateformes sociales. En effet, 28% évoquent des problèmes pour adapter des campagnes sur Facebook, Instagram, Snapchat etc.

Google est toujours le roi dans le Search, mais Bing fait de la résistance. Les entreprises investissent en moyenne 83% de leur budget dans Google. Les annonceurs qui choisissent Bing allouent 20% de leur dépense totale pour le Paid Search.

2 / Etat des lieux du social – Aussi populaire que le Search

Aujourd’hui, le Paid Social, comme méthode de publicité online, est aussi populaire que le Paid Search. Ainsi, presque les ¾ des annonceurs (73%) ont déjà investi dans le Paid Social sur ordinateur et 70% sur mobile. Il est à noter que les annonceurs qui n’investissent pas encore dans ce canal évoquent des contraintes budgétaires et un manque d’expertise. 


Facebook est toujours l’acteur dominant : 65% des annonceurs investissent sur cette plateforme. Les annonceurs dans le BtoC sont même 84% à investir sur Facebook. Le roi des réseaux sociaux a bien compris l’intérêt des annonceurs et continue de multiplier les nouveautés en termes de formats publicitaires, comme par exemple les messages sponsorisés au sein même de l’application Messenger.


 

Toutes les news


 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce