mknews

jeudi 19
octobre 2017

  
3948 News
1312Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 28/09/2017

tribune

MOBILITÉ : 1 Français sur 4 est prêt à covoiturer pour ses trajets du quotidien

iDVROOM, filiale de la SNCF et leader du covoiturage courte distance a mené l’enquête auprès des Français avec l’institut de sondage IFOP sur la mobilité du quotidien. La plateforme de covoiturage domicile-travail iDVROOM s’est interrogée sur le développement du covoiturage courte distance et les habitudes des Français vis-à-vis de cette solution de mobilité.

A l’occasion de la journée nationale du covoiturage le 20 septembre dernier, iDVROOM a dévoilé les résultats de cette étude qui révèle la propension des Français à adopter le covoiturage au quotidien. 


UNE SOLUTION DE MOBILITÉ QUI PROGRESSE 

Un covoitureur de proximité sur deux déclare faire du co-voiturage régulièrement ou « autant qu’avant » (50%). Parmi les personnes n’ayant jamais eu recours au covoiturage, près de 4 sur 10 déclarent qu’elles pourraient envisager celui de proximité (56%). Dans le même temps, la pratique est en hausse pour près de quatre personnes sur dix interrogées (39%), parmi lesquelles les plus urbains (43% au sein des Franciliens contre 33% chez les plus ruraux) ou encore ceux qui sont devenus des fidèles de cette pratique et qui covoiturent désormais chaque jour de la semaine (61%) ou du moins 2-3 fois par semaine (51%).
DU COVOITURAGE QUOTIDIEN PLEBISCITÉ PAR LES JEUNES ET LES ACTIFS
Cette disposition à se convertir au covoiturage du quotidien est notamment dû aux plus jeunes, déjà très présents dans la pratique et qui encouragent ce mode de déplacement (43% des moins de 25 ans contre 34% au sein des personnes de plus de 65 ans). Le covoiturage est également en nette augmentation du côté des actifs (45% catégories supérieures et intermédiaires) ainsi qu’auprès des personnes vivant tout autant dans les zones les plus rurales (46%) que dans les zones plus urbaines (46%).

DES TRAJETS COURTS DE MOINS DE 30 KM 

Concernant les distances parcourues, près de 6 personnes sur 10 déclarent faire du covoiturage pour des trajets inférieurs à 30 kilomètres (soit 59%). Parmi eux, les trajets très courts de moins de 5 kilomètres (5%) ou de 5 à 10 kilomètres sont plutôt rares (14% dont 24% chez les Franciliens). Le covoiturage de proximité est nettement utilisé sur des trajets compris entre 10 et 30 kilomètres. (40%, 46% au sein des personnes vivant dans des zones plus rurales). Les personnes concernées déclarent faire du covoiturage en occupant la place du passager (77%). Dans un cas sur deux, les covoitureurs de proximité alternent les rôles, en étant parfois passager et parfois conducteur (49%), une pratique surtout décrite par les actifs.

UNE PRATIQUE LOCALISÉE ET PARTAGÉE AVEC SON CERCLE PROCHE 

Le covoiturage courte distance s’opère essentiellement avec des personnes proches de son cercle social : entre amis (79%), en famille (71%) ou encore entre collègues (63%). Le covoiturage avec des voisins est en revanche plus confidentiel (29%). Cependant, cette pratique associant le voisinage proche augmente avec l’âge. Elle est également nettement plus fréquente dans les foyers avec enfants scolarisés.


 

 

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce