mknews

jeudi 14
décembre 2017

  

4356 News

1347 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 28/09/2017

tribune

Pourquoi les entreprises IT vont devoir bouleverser les prix du stockage des données

Les entreprises IT doivent aujourd’hui repenser le coût du stockage des données face à l’explosion du volume des données. Le volume total de données à analyser d’ici 2025 devrait même être multiplié par plus de huit, selon le cabinet d'analystes IDC, pour atteindre 163 Zettaoctets (163 milliards de Teraoctets) et donc sa valeur augmentera également.

Pourtant, les investissements en effectifs et budgets IT n’ont pas suivi cette évolution. En 2016 d’après l’étude Techtarget, seules 45,4% des entreprises ont confirmé que leur budget IT progressera dans l’année, alors qu’elles sont 28,1% à prévoir une simple stagnation dans ce domaine. Tout cela ne facilite pas la mission des entreprises qui doivent s’assurer que leurs données restent accessibles en permanence et sont correctement exploitées. Aujourd’hui, il n’est pas plus pertinent de supprimer ses stocks de données pour réduire les coûts, ni de s’appuyer sur des services à coûts réduits, dont les performances et la fiabilité sont logiquement moindres.
Pendant ce temps, les entreprises spécialisées dans le stockage appliquent religieusement leurs modèles économiques traditionnels. De nos jours, ces dernières intègrent le SSD, sur le même principe que les disques durs classiques, et annoncent des nouveautés et une performance accrue, mais qui, si l’on s’y penche d’un peu plus près, n’est que superficielle et ne justifie pas les prix élevés de leurs services.
Si d’un côté le stockage de données augmente, de l’autre les budgets de l’IT ne suivent pas. De leur côté les entreprises de stockage s’accrochent férocement à maintenir le statu quo pour conserver leurs privilèges et parts de marché. Mais il est indéniable que le moment est venu de bouleverser les services de stockage. 


Les tarifs attractifs ne sont pas seulement une stratégie marketing

Tarif attractif et tarif agressif sont loin d’être similaires. Une politique tarifaire agressive est souvent utilisée par les éditeurs, comme un moyen de générer des profits à court terme. Cette stratégie est souvent employée pour, soit entrer et se faire une place sur un marché, soit mettre la pression sur les concurrents et éviter de leur céder des parts de marché.
Les économies potentielles peuvent être très attractives de prime abord pour les départements IT qui n’ont pas forcément beaucoup de moyens. Cependant, ce genre de pratique peut avoir des répercussions néfastes pour le prestataire et son client. Si le prix d’appel est très souvent bas, beaucoup d’entreprises de stockage vont alors suivre le modèle des compagnies aériennes low-cost et compenser le prix d’appel avec une myriade de services premium auxquels il faudra souscrire et qui alourdissent très vite la facture.
De plus, si une entreprise n’investit pas les moyens nécessaires, il existe un vrai risque que le prestataire n’ait pas encore trouvé un modèle économique stable. Par conséquent, ce dernier aura des difficultés à effectuer les investissements nécessaires pour assurer la stabilité de sa plateforme ou proposer un service de meilleure qualité et pérenne dans le temps. Enfin, confier ses données à de tels prestataires peut, en cas de faillite ou de rachat par un plus gros groupe, engendrer des désagréments sur la relation client. Cela peut aussi déboucher sur des coûts très élevés si jamais l’entreprise doit entièrement ce ré-équiper.



 


 

Toutes les news





Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce