mknews

samedi 16
décembre 2017

  

4376 News

1350 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 24/11/2017

tribune

Selon une étude de Sizmek, la publicité personnalisée fonctionne mieux que les promotions

D’après une nouvelle étude de Harris Interactive, via le service Harris24, commanditée par Sizmek, la moitié des consommateurs du Black Friday sont réceptifs aux publicités personnalisées en fonction des marques ou des produits qui les intéressent.

Le Black Friday considéré comme le plus grand événement commercial de l'année débute aujourd’hui ! Pourtant selon une récente étude, les vendeurs et les marques sont davantage susceptibles d’engager les consommateurs avec une publicité personnalisée en ligne plutôt qu'avec une promotion exceptionnelle pour le Black Friday.

L’étude réalisée par Harris Interactive*, pour le compte de Sizmek, la plus grande plateforme de publicité buy-side (côté achat) indépendante qui permet de créer des impressions publicitaires qui engagent l’internaute, montre ainsi que quatre clients sur dix (40%) ne profitent pas des offres Black Friday. Cependant, près de 49% se disent sensibles à une publicité personnalisée en fonction des marques ou des produits qu'ils aiment.

Les publicités personnalisées sont particulièrement appréciées des millennials, en effet 73% d’entre eux déclarent qu'ils sont plus réceptifs à une publicité en ligne basée sur leurs préférences. Les annonces géolocalisées sont également un bon moyen d’attirer l’attention des consommateurs : sept personnes sur dix (70%) et près de la moitié (48%) des 35 à 54 ans se montrent davantage intéressées par des publicités offrant un service dans leur environnement immédiat.

En plus de diffuser des annonces sur mesure, les annonceurs doivent également tenir compte du format des annonces qu'ils diffusent s'ils souhaitent toucher les consommateurs lors du Black Friday. Or, le format de publicité plébiscité par l’ensemble des tranches d'âge est celui de la vidéo, soit 17% des sondés. Les bannières et la publicité native arrivent en seconde position avec 13%, tandis que le format le moins apprécié est le Flash (5%).

Autre bonne nouvelle pour l'industrie de la publicité, près des deux tiers des répondants (63%) déclarent qu'ils préfèrent des publicités en ligne, ce pourcentage atteint les 84% en ce qui concerne la catégorie des millenials. Un signe fort si on considère que la majorité de ces derniers effectuent principalement leurs achats en ligne (66%) plutôt qu’en magasin (20%).


 

Toutes les news





Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce