mknews

vendredi 15
novembre 2019

  

5892 News

1640 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 02/10/2019

tribune

La Communication, un secteur qui embauche

Quel parent n’a pas manifesté un peu d’inquiétude à l’annonce de son enfant qui désirait s’orienter dans la communication ? La communication est en effet trop souvent présentée comme « bouchée ». Alors, entre stéréotype et réalité, quelle employabilité présente ce secteur ?

C’est pour répondre à cette question - chiffres à l’appui - que le Baromètre des Métiers de la Communication a été initié dès 2013 par le Conseil de Perfectionnement de SUP’DE COM, l’Ecole Supérieure de Communication, avec pour objectif de mieux appréhender les recrutements. Il est administré chaque année auprès de 250 professionnels du secteur. L’un des tous premiers objectifs de ce baromètre est de mesurer l’activité de recrutement mais également d’identifier les profils recherchés, les circuits et les process de recrutement, et bien d’autres choses encore… Le Livre Blanc « Regards croisés » propose une synthèse de 5 années de baromètre et apporte bien des éléments de réponse. Quitte à faire tomber certains stéréotypes sur ces métiers.
C’est sans doute l’élément le plus positif de ce baromètre : contrairement à certaines idées reçues qui ont la vie dure, la communication est un secteur qui embauche ! Plus d’une entreprise sur deux déclare avoir procédé, dans l’année, à un recrutement. Bien des secteurs en rêveraient… Et cette bonne nouvelle est appuyée par une deuxième : 6 recrutements sur 10 sont des créations de postes. La communication est donc à la fois un secteur qui embauche mais également un secteur créateur d’emplois, donc de richesse. Déjà de quoi rassurer bien des jeunes attirés par ce secteur.
Mais comme pour tous les secteurs porteurs, encore faut-il avoir le bon profil. Le bon profil, c’est celui que la majorité des recruteurs recherchent. Et dans le secteur de la communication, la tendance est aux profils généralistes, notamment chez l’annonceur. Le Responsable ou Directeur de la Communication, par exemple, doit être capable d’appréhender la communication dans sa globalité, avec un regard à 360°. Quitte à faire appel ensuite, si cela est nécessaire, à des spécialistes, en recourant aux services d’une agence pour profiter des dernières tendances (le marketing d’influence par exemple) ou des dernières technologies (telles que l’intelligence artificielle). Il ne faut surtout pas y voir une contradiction, mais une logique de complémentarité entre les services intégrés en entreprise et les agences et autres studios de création.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce