mknews

jeudi 14
novembre 2019

  

5892 News

1640 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 15/10/2019

tribune

La confiance des consommateurs dans les achats sur les réseaux sociaux

L’an passé, les internautes ont passé en moyenne deux heures et 16 minutes par jour sur les réseaux sociaux, selon Statista, soit près de 800 heures par personne par an. Du lever au coucher, nous ne pouvons pas nous passer de notre smartphone et des connexions qu’il facilite.

Il est donc tout naturel que les marques aient saisi cette occasion en or de toucher leur public et de développer leurs ventes via ce type de canaux.

Cependant, que pensent les consommateurs des produits qui leur sont proposés dans les flux de leurs réseaux sociaux ? De prime abord, cela pourrait leur sembler un
moyen pratique de découvrir de nouveaux produits. Cependant, des facteurs tels que la sécurité des paiements et des données personnelles ou la qualité et l’authenticité des produits risquent de saper leur confiance à l’égard de ces points de vente numériques.

Quels achats les consommateurs font-ils sur les réseaux sociaux ?
Selon une étude récente, un peu moins du tiers (31 %) des consommateurs disent faire des achats sur les réseaux sociaux. Les catégories de produits les plus prisées
sont les vêtements (45 %), les accessoires pour la maison (33 %), les appareils électroniques (30 %) et les cosmétiques (28 %). Etant donné que ce canal d’achat est
encore relativement nouveau, cela signifie qu’une proportion assez importante des utilisateurs de réseaux sociaux y ont recourt en toute confiance.

Une affaire de confiance
Or, pour que les marques puissent continuer à développer cette nouvelle opportunité de vente, il leur faut répondre aux préoccupations des consommateurs. L’enquête révèle ainsi que 92 % des utilisateurs nourrissent des inquiétudes au sujet des achats sur les réseaux sociaux, dont la principale – pour 59 % d’entre eux – porte sur la sécurité des paiements, suivie de près par la qualité des produits, la protection des données personnelles et la crainte d’acheter des contrefaçons à leur insu.

A cela s’ajoute le fait que 31 % des consommateurs ont déjà acheté par inadvertance un faux sur Internet, près d’un quart de ces produits contrefaits ayant été trouvés sur les réseaux sociaux.

Les marques doivent également prendre en compte les facteurs qui les aideront à gagner la confiance des clients potentiels lisant leurs flux sur les réseaux sociaux. Les avis d’autres consommateurs ont un impact significatif sur les décisions d’achat.
D’autres facteurs peuvent également influencer le consommateur, par exemple, le fait que des amis aient aimé la page de la marque sur la même plateforme ou suivent son profil.

Les recommandations par des influenceurs ont également du poids auprès d’un quart des utilisateurs. Toutefois, depuis qu’une nouvelle règle oblige les célébrités à la
transparence quant aux recommandations rémunérées sur les réseaux sociaux, il pourrait être plus difficile de convaincre les consommateurs de la sincérité de ces
démarches.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce