mknews

samedi 17
avril 2021

  

6566 News

1669 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 02/03/2020

tribune

Email marketing : 10 conseils pour vous préparer aux pics d’activités saisonniers

A peine la période cruciale des fêtes de fin d’année passée, il est déjà temps pour les marketeurs de se préparer aux prochains pics d’activité dont la St-Valentin tout juste passée ou à plus long terme la fête des mères ou des pères.

Tous ces évènements saisonniers représentent une opportunité majeure pour les équipes marketing qui doivent cependant bien garder en tête qu'elles ne sont pas les seules à solliciter le consommateur... Pendant ces périodes, les boîtes de réception sont en effet saturées de messages provenant de toutes les marques avec lesquelles les consommateurs sont engagés. Il est donc essentiel d’optimiser les campagnes pour atteindre la boîte de réception et attirer l'attention.
Dans ce cadre, voici 10 conseils pour s’assurer qu’une campagne soit optimale, efficace et rentable.
1. Penser comme un fournisseur de messagerie
Même si les stratégies marketing sont à la base de la réussite d’une campagne emailing, il reste primordial de les confronter aux exigences des fournisseurs de messagerie afin d’assurer la délivrabilité du message. Gmail, Yahoo ou Outlook ont tous des procédures de filtrages se complexifiant de plus en plus, notamment depuis l’essor des nouvelles règlementations sur la protection des données. Les marques doivent donc être capables de penser comme un fournisseur de messagerie pour se conformer à leurs exigences et tester leurs campagnes en conditions réelles.
2. Veiller à maintenir sa réputation expéditeur
La réputation expéditeur est primordiale pour assurer la délivrabilité des emails. Celle-ci est notée selon différents critères par les FAI et doit donc être irréprochable pour assurer un bon filtrage sur l’ensemble des fournisseurs de messagerie. Pour estimer leur réputation, les marques peuvent se rendre sur https://senderscore.org/ et accéder à un score de réputation en quelques clics. On estime que celui-ci est optimal lorsqu’il est situé au-delà de 91 sur 100.
3. Nettoyer les bases de données
Alors que la qualité des données devient une véritable priorité pour l’ensemble des décideurs, tous secteurs confondus, les équipes marketing n’y échappent pas. En conservant les spams traps, les « unknown users » et les adresses inactives dans les bases d'envoi, la marque fragilise non seulement sa campagne mais aussi sa réputation. On considère que pour un unique email envoyé à un « unknown user », pas moins de sept emails légitimes rencontrent ensuite des problèmes de délivrabilité.

4. Vérifier l’évolution des taux négatifs
Les taux de plaintes, de suppression avant ouverture ou de signalement comme spams impactent les performances d’une campagne de manière considérable. En ces périodes de saturation des boîtes de réception, ces taux peuvent vite grimper et fragiliser alors la réputation des marques. Les équipes marketing doivent donc avancer pas à pas, les suivre attentivement et rectifier leurs campagnes au fur et à mesure afin de les limiter.
5. Choisir une ligne d’objet percutante
Une fois l’email délivré, reste encore le principal défi du marketeur : attirer l’attention du consommateur. Sur Gmail par exemple, les marques utilisent de plus en plus leur logo pour permettre une reconnaissance rapide de la marque et légitimer le message. La ligne d’objet vient ensuite et doit, quant à elle, susciter l’intérêt. Utiliser le suspense, la joie ou encore les émoticônes pour créer l'envie de cliquer sur l'email et d'engager avec la marque sont autant de stratégies qu’il est plus que jamais temps de mettre en place.



 


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce