mknews

mardi 26
mars 2019

  

6450 News

1649 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 19/03/2019

tribune

API dans le paiement, à la recherche de l’équilibre entre ouverture et sécurité

Même si le terme est devenu très populaire, et encore plus particulièrement dans l’écosystème financier, les Application Programming Interface (API) ne sont pas nées de la dernière pluie. Véritable moteur de la FinTech, elles sont au cœur de la transformation numérique des acteurs du paiement.

De fait, on accorde aujourd’hui plus d’importance aux API en raison de la criticité qui les entoure et de leur propension à permettre aux entreprises d’évoluer plus rapidement.
Les API gouvernent-elles le monde du paiement ?

L’idée d’une API est de faire communiquer entre elles deux applications tout en restant transparente pour les utilisateurs finaux. L’API est la possibilité pour deux logiciels d’interagir, d’échanger des informations.
Souvent comparées à des Lego, leur architecture de plus en plus construite en micro-services permet de créer de nouveaux usages mieux segmentés et donc plus simples à faire évoluer et à maintenir. Les API demandent un travail de réflexion et d’implémentation conséquent au démarrage mais qui apportera au fil du temps un réel gain à l’entreprise.

Dans le monde du paiement, les API se trouvent aujourd’hui au centre de toutes les attentions. Elles sont notamment la condition de ce qu’on appelle l’Open Banking. En effet, les banques, acteurs majeurs du monde du paiement, doivent désormais rendre accessibles les mouvements liés aux opérations effectuées sur les comptes de leurs clients.
Favorisées par l’entrée en vigueur de la directive européenne relative au paiement (DSP2), les API, en ouvrant les systèmes bancaires au monde extérieur, permettent d’offrir de nouveaux services tels que :
accéder aux soldes et aux mouvements bancaires de manière centralisée,
interroger la banque d’un client pour effectuer un règlement,
permettre les virements instantanés.
Les API, un nouveau prisme stratégique

La DSP2 a transformé l’univers bancaire ; un monde devenu ouvert dans lequel la norme de communication est l’API. Celles-ci permettent de gagner du temps en termes de mise en marché d’une solution. Un projet qui auparavant pouvait durer plusieurs années pour passer en production peut être réduit désormais à quelques mois grâce à la norme d’API définie.
L’Open Banking, qui a émergé avec la DSP2, offre de nombreux avantages. C’est notamment la facilité pour un tiers à se connecter à une banque sans devoir développer n systèmes de connexion à n banques différentes. Grâce à la DSP2 il n’y a donc plus qu’un seul système normé qui permet d’accéder aux informations dans toutes ses banques partenaires. Un vrai gain de productivité et d’efficacité pour les tiers.
Les API permettent d’accélérer toutes les modifications dans un monde interconnecté. En sus, la DSP2 contraint les établissements bancaires à ouvrir leurs systèmes d’information (SI). Les API sont le bras armé de la DSP2 qui vise à promouvoir le commerce et le paiement en ligne. En effet, la directive européenne apporte des solutions à l’évolution du monde du paiement notamment avec l’explosion des marketplaces et des services de suivi bancaire.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce