mknews

mardi 26
janvier 2021

  

6532 News

1667 Membres

Simple & Gratuit !

Je communique
sur ma marque

    btcliquez

Je reste en veille

  facebook tw 

L'information permanente dédiée aux dirigeants et aux marketeurs

 
Accueil » tribune
 
Publié le 23/11/2020

tribune

Comment la génération Z va transformer le monde du travail

55 ans plus tard, la célèbre chanson « My Generation » du mythique groupe de rock The Who est toujours d’actualité. Véritable hymne des années 60, elle dressait un contraste mordant entre les baby-boomers de l’après-guerre et l’ancienne génération dite «silencieuse». Des différences générationnelles que l’on remarque toujours aujourd’hui.

Appréciée des analystes pour expliquer les motivations de chaque tranche génération, cette « caractérisation » a surtout été amplifiée par les professionnels du marketing, cherchant à nourrir des stratégies commerciales lucratives.

Nous sommes tous familiers avec les termes « génération X », « millennials » et désormais « génération Z ». Cette dernière fait justement peu à peu son entrée dans le monde du travail. Souvent utilisés à tort et à travers, ces termes tendent à diviser une population jeune en catégories d’âges dont les distinctions peuvent surprendre. Les millennials, ou génération Y, ont, par exemple, grandi marqués par l’attaque terroriste du 11 septembre. Le même événement est perçu par la génération Z comme un événement historique.

Technologies & générations


Parmi les nombreuses évolutions qui ont jalonné ces générations, l’avancée de la technologie est sans doute l’une des plus notables. Les baby-boomers ont grandi avec l’arrivée de la télévision, objet ayant radicalement transformé leurs modes de vie et leur représentation du monde. La génération X a connu la révolution informatique et l’arrivée des ordinateurs, tandis que l’explosion du Web et des outils numériques ont accompagné la jeunesse des millennials.

Mais pour la génération Z, toutes ces innovations étaient déjà utilisées quotidiennement au moment de leur naissance. À la sortie de l’iPhone, en 2007, les « Z » les plus âgés avaient 10 ans. À leur adolescence, la plupart d’entre eux utilisent déjà massivement les smartphones, tablettes et autres terminaux mobiles tout en étant connectés en permanence à Internet. Si les millennials ont pris l’habitude de publier sur les réseaux sociaux, d’être connectés en permanence et de se servir des services de vidéos et de divertissements à la demande, ceux qui sont nés après 1996 ont eux grandi dans un monde où toutes ces innovations étaient déjà utilisées et maitrisées par le grand public.

L’impact de ces divergences technologiques a récemment été mesuré dans une étude de Global Web Index1 sur la consommation des médias durant la pandémie du coronavirus en 2020 :

Les contenus vidéo en ligne ont été une source d’information majeure pour la génération Z durant la pandémie.
Les millennials se sont, quant à eux, informés via une sélection plus variée de vidéos en ligne, de télévision sur Internet et de télévision classique.
La génération X a montré la plus forte augmentation dans l’utilisation de la télévision, qu’elle a également regardée en ligne.
Les baby-boomers ont le moins modifié leur consommation médiatique : on note seulement une hausse dans l’utilisation de la télévision en ligne.


 

Toutes les news

Espace service

La lettre d'information des professionnels de la VAD, du MD, de l'E-commerce et M-commerce